Catégorie: En direct des cantons

«C’est un moyen de pression extrêmement efficace»

Pour le journaliste zurichois Martin Sturzenegger, la loi est un instrument qui permet d’accéder à des infos exclusives.

MAKING-OF Le service social de Dübendorf (ZH) fait couler de l’encre depuis 2016. Martin Sturzenegger du «Tages-Anzeiger» a enquêté des années sur l’affaire et a fait appel à la loi sur la transparence.

 

 

Personnel insultant, surveillance par des détectives: le service social de la commune zurichoise de Dübendorf est englué dans un climat de travail malsain depuis des années. Les recherches de Martin Sturzenegger ont mis au jour de graves manquements, ébranlant la scène politique régionale. 

Plus d’informations…


Conférence intercantonale: exécutif zurichois désavoué

Compétence pour traiter une demande d’accès dérangeante: le Conseil d’Etat zurichois a tenté de noyer le poisson. (Photo: Keystone/Walter Bieri).

Par Martin Stoll. Le Conseil d’Etat zurichois voulait ne pas avoir à trancher sur la désagréable question de la transparence au sein des organes intercantonaux. Le tribunal administratif vient de rendre son verdict.

Un «début d’année 2019 sans accroc»: c’est ce que souhaitait peu avant Noël 2018 la juriste du secrétariat général de la direction de la santé publique zurichoise dans un courriel. Ce mail a marqué le début d’un conflit juridique autour de la transparence que les gouvernements de Genève à St. Gall continuent de se livrer aujourd’hui.

Plus d’informations…


Les fonds peu éthiques de l’église protestante zurichoise

Il confronte l’exécutif à sa politique de placement: le synode de l’église protestante de Zurich.

Par Julia Rippstein. L’église protestante du canton de Zurich place-t-elle sa fortune dans des fonds défendables éthiquement et écologiquement? Deux citoyens sont allés jusqu’au Tribunal fédéral pour en avoir le cœur net.

 

Il y a trois ans, Peter Fischer et Karl Stengel ont demandé au conseil synodal de l’église protestante du canton de Zurich, organe exécutif, à accéder aux extraits des dépôts-titres de celle-ci – et se sont heurté à une âpre résistance.

Plus d’informations…


Les nominés du Prix Transparence 2019

Les journalistes romands et alémaniques n’ont jamais réalisé autant d’enquêtes à l’aide d’une loi sur la transparence. Les meilleures contributions ont été retenues pour le Prix Transparence.

 

En 2019, les journalistes de 31 rédactions se sont battus pour avoir accès à des informations avec lesquelles ils et elles ont réalisé 66 histoires saisissantes (49 en 2018). Le comité et le secrétariat de Loitransparence.ch ont sélectionné les dix meilleures contributions. Un jury d’experts tranchera.

 

 

 

Nina Blaser
Anielle Peterhans

SRF,
30 janvier 2019

L’émission de télévision de la SRF «Rundschau» a demandé des documents sur la négociation des prix entre l’OFSP et l’entreprise Roche pour le médicament anticancéreux «Perjeta». Les dossiers révèlent un obscur jeu de pouvoir. Roche réclamait d’abord 3950 francs par emballage. L’OFSP, lui, ne voulait pas dépasser 1850 francs. Roche a tenté de négocier un «prix de vitrine», selon un expert: «Plus le prix suisse est élevé, plus l’on peut exiger un prix élevé à l’étranger.»

Plus d’informations…


Genève se protège à tout prix contre la transparence

Il bloque un audit: l’exécutif de la Ville de Genève en novembre 2018 lors d’une séance du conseil municipal sur les notes de frais. (Photo: Keystone/ Di Nolfi)

Par Julia Rippstein. La Ville de Genève refuse de rendre public un audit sur les notes de frais de son personnel. Ceci alors qu’elle l’a elle-même commandé et que le préposé préconise sa publication.

Il y a un an, la «Tribune de Genève» dévoilait des extraits d’un rapport sur les notes de frais du personnel de la Ville de Genève. Il révélait des irrégularités et un contrôle lacunaire. L’audit reste toutefois entre les mains de l’exécutif, qui s’entête à ne pas vouloir le publier.

Plus d’informations…