L’Uni de Zurich doit publier son contrat avec UBS

Financement controversé de chaires : la loi sur la transparence vaut aussi pour l’Université de Zurich. (Photo Keystone)

Par Marcel Hänggi. Pour la première fois en Suisse, un contrat de sponsoring d’une Haute école a été jugé à l’aune du principe de transparence. La Commission de recours des Hautes écoles zurichoises a tranché: l’Uni de Zurich (UZH) doit publier au moins une version caviardée de son contrat avec UBS. Ce cas pourrait avoir valeur de signal.

Le 19 avril 2012, UBS et l’UZH ont fait état de leur accord : par le biais d’une fondation, UBS verse 100 millions de francs grâce auxquels est créée à l’UZH l’UBS International Center of Economics in Society, pourvue de cinq chaires. Il a été dit au cours de la conférence de presse que la liberté académique serait garantie par contrat.

Cependant, l’Université n’a pas voulu publier le contrat. Marcel Hänggi, collaborateur indépendant de la WOZ, et Matthias Daum, correspondant en Suisse de Die Zeit, ont déposé chacun une requête de consultation de dossier en vertu de la loi cantonale sur la protection de l’information et des données (Informations- und Datenschutzgesetz, IDG) et ont recouru contre le refus par l’UZH de la requête. La procédure a été instruite sous la forme écrite par l’instance de recours de Hautes écoles zurichoises (Rekursstelle der Zürcher Hochschulen). Une décision intermédiaire est tombée à fin avril. Plus…


Ecrire un commentaire

Vous devez être inscrit, pour pouvoir écrire un commentaire.