La Suisse a financé une organisation internationale défaillante et sous influence russe

Marc Renfer, RTS, 17.10.2018

En octobre 2018, le secrétaire général russe de l’Organisation Internationale de Protection Civile (ICDO), basée à Genève, est sous le feu des critiques pour soupçon de copinage et un salaire mensuel de 35 000 francs. Dans un rapport que s’est procuré la RTS grâce à la loi sur la transparence, on peut lire que les autorités suisses avaient déjà été averties à plusieurs reprises par leur représentation de l’ONU. Malgré cela, elles ont continué à verser des millions à l’ICDO.

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires