Diese Formulare zeigen, welche Überwachungsmassnahmen Polizei und Geheimdienst anordnen

Oliver Wietlisbach, Watson, 01.06.2022

Les formulaires rendus publics par l'organisation de protection des données «Société numérique» donnent un aperçu de la pratique de surveillance en Suisse. Ils expliquent quelles mesures de surveillance les services de renseignement, la police et les ministères publics peuvent ordonner auprès de l'autorité de surveillance Service Surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (SCPT): écoutes téléphoniques, lecture de mails, interception de courrier et même la recherche d'antennes. En avril 2020, l'organisation avait déjà demandé, sans succès, à consulter les formulaires vierges en vertu de la loi sur la transparence. Le service SCPT avait rejeté la demande, craignant des abus. Le Tribunal administratif fédéral a accepté un recours de la «Société numérique». Selon lui, il n'existe pas d'exception pour les formulaires vierges demandés, les documents doivent être remis. 

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires