Wie wegen einer Wolke alle in die Luft gehen

Adrienne Fichter, Republik, 14.01.2022

La Suisse a l'intention de stocker les données des autorités dans un cloud et de confier cette tâche à des groupes chinois et américains. Invoquant la loi sur la transparence, «Republik» s'est procuré tous les documents de la consultation des offices qui ont précédé la décision d'attribution. Ces documents ont été rendus publics après la clôture du litige avec Google et alors que les contrats-cadres avec les cinq grandes entreprises technologiques sont en cours d'élaboration. D'autres documents en libre accès ainsi que des entretiens avec des initiés ont permis au magazine en ligne de reconstituer la genèse de la décision sur l'espace de stockage. La Confédération a ignoré les avertissements internes concernant le processus d'acquisition délicat, commis des erreurs dans l'appel d'offres et largement sous-estimé les risques en termes de communication et de médiatisation de l'appel d'offres pour le cloud public. 

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires