Die Armee wusste Bescheid!

Camilla Alabor, Sonntagsblick, 11.07.2021

Le conseil d'administration de l'Association de soutien, de gestion et de promotion de la Patrouille des Glaciers (ASPdG) s'était généreusement servi dans les caisses de l'association: un montant représentant plus de 900 000 francs en deux ans. L'armée était consciente du risque que l'association s'enrichisse avec les deniers publics, mais est malgré tout restée passive. Si elle a légèrement modifié l'arrangement avec l'association, la grande muette n'a pas été capable d'imposer ces légers ajustements au conseil d'administration. C'est ce que révèlent les procès-verbaux de séances, que le «Sonntagsblick» a pu consulter en vertu de la loi sur la transparence.

Télécharger un article


Autres histoires