Swisscom ne voulait pas rendre public le vol de données de 800\'000 clients en 2017

Jérôme Zimmermann, Philippe Girard, Bastien Von Wyss, Delphine Sage, RTS On en parle, 07.04.2021

Selon des documents obtenus par l'émission On en parle de la RTS grâce à la loi sur la transparence, Swisscom ne comptait pas communiquer sur le vol des données de plus de 800'000 clients privés survenu en 2017, ni sur le fait qu'elles avaient transité par la Tunisie. L'entreprise de télécom craignait d'entâcher sa réputation et invoquait la nature non sensible des données volées, argument qu'elle a également avancé lors d'une conférence de presse en 2018 évoquant ce vol de données. Un procès-verbal entre le préposé fédéral à la transparence et l'opérateur montre que ce dernier a transmis un accès aux données clients à une société de marketing genevoise, dont le nom a été anonymisé. Cette société genevoise a elle-même transmis l'accès à un sous-traitant en Tunisie, où les données des clients de Swisscom ont été piratées ou transmises à des tiers par les salariés du sous-traitant. 

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires