Gut getarnt ist halb gewonnen

Kaspar Surber, Jan Jirát, WOZ, 18.02.2021

Grâce à la loi sur la transparence, la «WOZ» a obtenu les noms des entreprises qui disposent d'une autorisation générale d'exportation et pu quantifier le volume des exportations à l'aide de nouveaux chiffres. Un rapport précédemment publié par le journal avait déjà dévoilé les noms des entreprises exportant du matériel de guerre via des autorisations individuelles. L'opacité règne notamment autour des biens militaires spéciaux, qui ne peuvent pas être utilisés de manière offensive dans les conflits, et des produits à double usage, qui peuvent être utilisés à la fois à des fins militaires et civiles. 

Télécharger un article Télécharger un document publié


Autres histoires