Das erste Gefecht geht an die Gegner

Thomas Angeli, Beobachter, 03.07.2020

Un échange de correspondance entre le DDPS et la Chancellerie fédérale, obtenu par le «Beobachter» avec l'aide de la loi sur la transparence, montre comment le DDPS a désespérément tenté d'effacer de la brochure de vote explicative certains faits dérangeants pour l'armée. Il a par exemple essayé de supprimer le montant de 24 milliards d'euros avancés par les opposants aux avions de chasse - en vain.

Télécharger un article


Autres histoires