Wenn die Seezunge nur Pangasius ist

Roland Gamp, Catherine Boss, Sylvain Besson, Sven Cornehls, Tages-Anzeiger, 24.02.2020

Du pangasius au lieu de la sole, de la «viande suisse» venant du Brésil, des étiquettes de vin contrefaites: le nombre de fraudes dans les restaurants suisses est élevé, montre une analyse de 270 décisions anonymisées d’infractions à la loi sur les denrées alimentaires. La cellule enquête Tamedia les a obtenues auprès de l’Office de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) en vertu de la loi sur la transparence. Les infractions sont rarement sanctionnées par des amendes élevées.

Télécharger un article


Autres histoires