Sie wollen mehr Apéros und Happy Hours

Fabian Eberhard, Sonntagsblick, 26.01.2020

Le moral du personnel de l’ambassade suisse à Téhéran est en berne, qui pâtit d'une mauvaise ambiance de travail. Cette information émane d’un rapport interne du Département des affaires étrangères (DFAE), obtenu par le «Sonntagsblick» en vertu de la loi sur la transparence. Si l’équipe des représentants suisses à Téhéran se montre engagée et compétente, elle souhaiterait un meilleur esprit de groupe et plus de reconnaissance, selon le document.

Télécharger un article


Autres histoires