Liebesdienste aus der Verwaltung

Christoph Lenz, Tages-Anzeiger, 25.06.2019

Stefan Brupbacher, ancien secrétaire général de l’ex-conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, a-t-il agi en tant que fonctionnaire ou que lobbyiste lorsqu’il a donné à son futur employeur des informations de première main sur un objet parlementaire? Les courriels du bras droit de JSA à Swissmem, obtenus par le «Tages-Anzeiger» grâce à la loi sur la transparence, attestent une proximité interpellante entre l’association faîtière et l’antichambre du Conseil fédéral.

Télécharger un article


Autres histoires