Vitek a fait passer ses intérêts avant ceux de Crans-Montana

Grégoire Baur, Le Temps, 25.04.2019

Invoquant la loi valaisanne sur l’information, plusieurs médias dont «Le Nouvelliste» ont demandé un rapport sur l’augmentation du capital des remontées mécaniques de Crans-Montana (CMA). L’enquête réclamée par les communes actionnaires montre que le milliardaire tchèque Radovan Vitek et le président de CMA Philippe Magistretti ont négligé les intérêts des communes. Celles-ci s’étaient opposées à une publication du document.

Télécharger un article


Autres histoires