Das sind die geheimen Wasserkraftprojekte des Parlaments

Catherine Duttweiler, Beobachter, 22.11.2022

Le Parlement veut faire construire de nouvelles centrales hydroélectriques dans le cadre d'une procédure accélérée. Jusqu'à présent, on savait seulement qu'un accord avait été trouvé sur 15 projets: la construction de quatre nouveaux lacs de retenue et d'accumulation et le rehaussement de onze barrages. L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) ne voulait pas dévoiler l'ampleur ni les dates clés des projets – tout comme les autres projets de la liste. Le magazine «Beobachter» s'y est opposé: après une audience de conciliation auprès du préposé fédéral à la transparence, l'OFEN a dû divulguer le dossier entier. Ainsi, la digue du lac des Toules en Valais doit être rehaussée de 32 mètres et un réseau de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres doit être construit en amont de Binn, en plus d'un nouveau barrage de 120 mètres de haut. À cela s'ajoutent 17 autres projets évalués, qui serviront de projets de remplacement.

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires