Fliegt die Schweiz bei Frontex-Nein «automatisch» aus Schengen?

Ruedi Studer, Blick.ch, 26.04.2022

«Si la Suisse refuse ce développement de Schengen, sa coopération avec les Etats Schengen et Dublin prendra automatiquement fin – à moins que les Etats de l'UE et la Commission européenne ne fassent un geste en faveur de la Suisse.» Tel est le texte du livret de vote qui informe sur le projet Frontex le 15 mai. Ce n'est que sous la pression de la division Europe du Département fédéral des affaires étrangères que le mot controversé «automatiquement» a été ajouté au texte. Cela a provoqué un conflit entre la Chancellerie fédérale, qui publie le livret de vote, et les offices, révèle l'extrait d'un mail que Blick.ch a obtenu grâce à la loi sur la transparence.

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires