Les alertes autour de la Patrouille des Glaciers s’étaient multipliées

Julien Wicky, Le Matin Dimanche, 26.09.2021

Juste après la conférence de presse tenue fin juin par la conseillère fédérale Viola Amherd, et censée avoir résolu tous les problèmes, le commandant de l’épreuve, le Fribourgeois Daniel Jolliet, demandait à quitter ses fonctions. Des documents que «Le Matin Dimanche» a obtenus grâce à la loi sur la transparence montrent qu’il avait tenté de tirer la sonnette d’alarme à de nombreuses reprises sur le rôle de l’association privée qui gérait le sponsoring et le marketing (ASPdG), laquelle avait mis sur pied un juteux business autour de cette course organisée par l’armée. Dans une note de novembre dernier classée confidentielle, on apprend que Daniel Jolliet a conditionné son engagement, en 2018, à de nombreuses réformes, et qu’il souligne alors que l’association est source de tensions depuis 2010.

Lien vers un contenu journalistique


Autres histoires