Schweizer Kriegsmaterial im Ausland nicht mehr auffindbar

Roland Gamp, Sonntagszeitung, 16.05.2021

Le matériel de guerre suisse ne peut être exporté que sous des conditions strictes et ne peut donc pas être vendu à d'autres pays. Des contrôles sont régulièrement effectués afin de s'assurer que cela est respecté: en 2019 et 2020, les auditeurs se sont rendus au Brésil, à Macao, au Mexique, en Thaïlande, en Bosnie-Herzégovine, en Malaisie, en Afrique du Sud, aux Émirats arabes unis et en République dominicaine. La «Sonntagszeitung» a eu accès aux rapports correspondants grâce à la loi sur la transparence. Ils montrent que les inspecteurs sur place n'ont pas toujours été en mesure d'examiner tous les équipements militaires. Si une inspection physique n'était pas possible, des photos suffisaient pour permettre à la Confédération de vérifier. De quoi remettre en question la fiabilité des contrôles en question.

Télécharger un article


Autres histoires